ELEPHANTINE
Egypte, précédent
Egypte, suivant
  Ile nubienne
   
 
     
...des briques de terre crue sèchent au soleil
  Nubienne, Elephantine, EgypteCette île à la végétation luxuriante est entièrement habitée par des Nubiens. Ils y ont reconstitué un mode de vie proche de celui qu'ils avaient avant que la Nubie ne soit engloutie sous les eaux du lac Nasser.

Briques crues, Elephantine, EgypteNous accostons dans une palmeraie. Le soleil joue à travers les feuilles et dessine des îlots de lumière sur le chemin. Des briques de terre crue sèchent au soleil, une femme ramasse de l'herbe dans son champ, surveillée de près par une aigrette. Le calme n'est troublé que par le chant de quelques oiseaux.
Après quelques détours, le chemin nous conduit au village.

...nous entrons dans une école traditionnelle
  L'école, Elephantine, EgyptePrécédés d'Ihab, nous entrons dans une école traditionnelle.
Elle ressemble aux écoles du début de siècle, avec ses petits bureaux en bois, ses planches d'anatomie et ses cartes géographiques accrochées au mur, et le tableau noir derrière l'estrade du maître.
Ihab nous apprend à compter en arabe (jusqu'à 5, mais ce n'est déjà pas mal !).

Le surveillant, Elephantine, Egypte

Dans la cour de récréation, à l'ombre d'un arbre, un surveillant somnole sur sa chaise tandis que les élèves de la salle de classe voisine, sans doute un peu dissipés par notre visite, font beaucoup d'efforts pour rester concentrés sur leurs cahiers. Ils sont tous en costume : robe bleu-marine, chemisier et tchador blanc pour les fillettes, pantalon bleu marine et chemise blanche pour les garçons.
Avant de partir, nous n'oublierons pas de laisser un stock de crayons et de stylos.

... ils nous offrent du miel, du pain frais, et une sorte de fromage
  Femme nubienne, Elephantine, Egypte Plus loin, après avoir encore échangé quelques stylos, bonbons ou échantillons de parfum, nous sommes accueillis dans une maison nubienne.
Devant l'entrée, une vieille femme drapée de noir prépare des piments avec beaucoup d'attention.
L'intérieur est entièrement peint en bleu clair, un ventilateur tourne lentement au plafond. Sur le mur du fond, dans une cage de bambous, une tourterelle nous observe silencieusement. Une tapisserie pieuse, une vue de La Mecque je pense, voisine sur le mur principal avec un calendrier décoré lui aussi, de motifs religieux.
Un grand canapé, un divan et quelques chaises composent l'essentiel du mobilier.

La cuisine, Elephantine, EgypteSi j'en juge par la vaisselle accrochée au mur, la petite pièce attenante est la cuisine.
Le coin toilette est constitué d'un évier surmonté d'un grand miroir et d'une petite tablette, avec eau courante comme dans la cuisine.
C'est un intérieur qui peut nous paraître modeste, il n'en est pas moins propre, gai, et plutôt inattendu dans ce village de maisons en briques de terre crue, sans enduits ni peintures.
Nos hôtes sont très accueillants. Ils nous offrent du miel, du pain frais, et une sorte de fromage liquide. Si vous en avez l'occasion, goûtez ce fromage, il vous laissera un souvenir inoubliable !!! Heureusement, il reste le miel, et un grand verre de thé à la menthe pour faire passer le tout.
   
   

D'autres voyages
L'Egypte
(Page d'accueil)
Des remarques, des commentaires?
écrivez-moi
Dernière mise à jour le
28/10/2002
Egypte, précédent
Egypte, suivant
           
 
Le texte et les images de cette page sont la propriété de l'auteur et ne peuvent être reproduits sans son autorisation.