Le Circuit Egypte, précédent
Egypte, suivant
  Etapes et commentaires    
 
     
   

Sur le Nil, Assouan, Egypte05/05/2001
A Paris, le ciel est gris, le vent balaie quelques gouttes de pluie, il ne fait guère plus de 8 degrés.
Le décollage est prévu à 10h. Mais à cause d'une panne nous ne décollerons qu'à 15h20. Nos bagages suivront dans un autre avion.
Il est 20 heures, nous approchons de Louxor.
Le commandant de bord nous annonce la température au sol : 38°. Vite, ôtons les sweats et autres pulls.
Arrivés à l'aéroport, il faut absolument déclarer la perte des bagages bien que tout le monde sache qu'ils sont dans l'avion qui atterrira demain matin à 5h
Les déclarations sont folkloriques ( 20mn par personne ), au début un seul fonctionnaire s'occupe de tout le groupe ( mais environ 5 le regardent ! ). Quelques uns de notre groupe manqueront de perdre patience, (la fatigue sans doute) mais tout rentre vite dans l'ordre, les fonctionnaires, bien que très peu efficaces, sont pleins de bonne volonté et d'une gentillesse désarmante.

Enfin nous sortons de l'aéroport de Louxor. Dans le car qui nous amène au bateau, nous faisons connaissance de Ihab, notre guide. Au bord de la route, dans les phares du car, des images fugitives nous révèlent un monde irréel. Des fellah en jellaba et turban fument le narguilé, assis en cercle, par terre, au bord de la route. Pas d 'éclairage dans les villages que nous traversons, seuls les minarets des mosquées sont illuminés de lampes multicolores.
Bientôt nous arrivons au bateau, le Lady Diana, un magnifique bâtiment 5*. Après un dîner rapide nous allons nous coucher pour la nuit la plus courte de notre séjour.
Il est minuit, la chambre paraît confortable, le lit accueillant, mais le réveil est pour 4 h15 ! ( soit 3h15 en France )



06/05/2001

Après un lever plutôt matinal, nous nous dirigeons vers l'aéroport. Les premières images de l'Egypte nous laissent présager un voyage fantastique. Dans la lumière orangée du petit matin, la campagne environnante fourmille de vie. Les fellah sont très matinaux pour profiter des premières heures de la journée. Aucune mécanisation ici. Tout est fait à la main, avec d'archaïques outils. Pas de tracteurs agricoles, évidemment, pas de chevaux non plus, mais des ânes, gris, tout petits. Il y en a dans tous les champs.
Arrivée à l'aéroport à 5h30. Après quelques moments d'inquiétude, nos bagages apparaissent enfin sur les tapis roulants. Ouf ! Nous pouvons enfin nous changer. Le jean ce n'est pas l'idéal par cette température. Comme il n'y a pas de local prévu à cet effet, nous nous installons au bord du couloir principal, à la surprise des autres passagers.
Le reste de la journée sera consacré à une course contre la montre pour visiter tout ce qui était prévu.

KARNAK
L'ombre de RAMSES2 flotte encore dans ce temple aux colonnes immenses.


DEIR EL BAHARI
Un temple grandiose à la gloire d' Hatshepsout, une des rares femmes qui accéda à la dignité suprême de Pharaon.

Colosses de MEMNON
Gigantesques vestiges à l'effigie d'Aménophis 3.

Camion, Giza, Egypte LOUXOR
Magnifique temple. Il aura vu se succéder Aménophis 3, Toutankhamon et Ramses 2.

Après une course contre la montre en car, nous embarquons sur notre bateau.
Enfin un peu de repos. Cette première journée aura été exténuante. Mais aucun regret, elle aura été riche en émotions et en découvertes.


07/05/2001
EDFOU
Ce matin, direction Edfou, en calèche. Ballade courte mais particulièrement tonique.
Le temple, d'époque ptolémaique, est remarquablement conservé.
Puis nous reprenons notre vaisseau pour nous rendre à Kom Ombo.

KOM OMBO
Un autre temple ptolémaique. Celui-ci se voit de loin, perché sur un promontoire qui domine le Nil.


08/05/01
PHILAE
Ce matin, noun nous rendons vers l'embarcadère ou un bateau à moteur nous emmènera, non sans péripéties, sur l'ile d'Agilka, nouvel écrin du joyau qu'est ce temple dédié à Isis.

Haut barrage d'Assouan
Un peu controversé, le Haut Barrage n'en est pas moins un élément majeur de la nouvelle géographie de l'Egypte.

Vases de pierre
Au retour du barrage, nous nous arrêtons chez un marchand de vases et de souvenirs en pierre (authentique ou reconstituée)
Devant le magasin, trois artisans nous montrent comment étaient réalisés les vases taillés dans la pierre. L'habileté nécessaire pour réaliser de telles oeuvres est absolument remarquable.
Nous ferons quelques emplettes (Anubis, des pyramides, Bastet) avant de repartir déjeuner.

Ballade en Felouque
C'est une ballade très ... romantique. Les felouques sont vraiment superbes et tellement indissociables du paysage égyptien. Un moment de fraicheur bienvenu...

Parking, Assouan, Egypte Assouan En calèche dans les quartiers pauvres
C'est une ballade en calèche qui nous emmène dans les quartiers pauvres d'Assouan.
Pauvre est bien le mot qui convient. Mais malheureux? Je ne sais pas. Les plus démunis seraient-ils les plus gentils à défaut d'être les plus heureux? Emouvant et inoubliable.

La mosquée MOHAMMED ALI
Au retour des quartiers populaires, nous nous arrêtons dans la mosquée Mohammed Ali. C'est une mosquée moderne, sans grand intérêt.

Le Son & lumière de Philae
Ce soir,nous allons admirer le son et lumières de Philae. Sympa et reposant. Grace à l'organisation de notre guide (Ihab), nous sommes comme d'habitude les mieux placés et les premiers partis (juste avant l'embouteillage monstrueux de l'embarcadère)

Danse du ventre
Maintenant, sur le bateau, c'est la soirée danse du ventre. Après l'exhibition d'un jeune danseur, c'est au tour d'une danseuse du ventre, très jeune elle aussi, qui nous fera la démonstration de son talent. Les hommes ont tous apprécié, les femmes aussi je pense (?)


09/05/01
Ile nubienne (Eléphantine)
Ce matin nous visitons une ile habitée par les Nubiens, relogés ici après la mise en eau du Haut Barrage. Ihab nous a préparé un contact avec l'habitant. Ces gens sont vraiment adorables.

ABOU SIMBEL
Direction l'aéroport d'Assouan. Nous atterrissons à Abou Simbel.
Tout est minuté, nous avons deux heures pour visiter ce site, sans doute l'un des plus beaux. C'est néanmoins suffisant. Nous en reviendrons avec la certitude d'avoir vu quelque chose de grandiose.
Puis nous reprenons l'avion, direction Le Caire ou nous arriverons à 20 heures.


10/05/01
Les pyramides de GIZA
Le site de GIZA (GIZEH) est bien entendu le plus célèbre d'Egypte. Il mérite sa réputation. Les pyramides sont réellement impressionnantes. Nous pourrons les admirer de près, puis de beaucoup plus loin en montant sur le plateau qui domine Le Caire. Splendide!
D'un côté, les pyramides avec en toile de fond Le Caire, de l'autre, le désert et rien d'autre.

Le Sphinx
Le sphinx est impressionnant. Je ne l'imaginais pas aussi grand. C'était un gardien dont la taille devait effrayer le plus courageux des bédouins.

Institut du Papyrus
Nous allons maintenant visiter un institut du papyrus (c'est un magasin d'état). Pour nous accueillir, les vendeurs nous offrent un verre de karrkadé (infusion d'hibiscus). C'est raffraichissant!
Les papyrus sont de très belle qualité, et plus ils sont grands, plus ils sont chers (normal non ?)

Restaurant folklorique
Nous prendrons notre repas dans un restaurant "folklorique". Accueil avec orchestre et chevaux qui dansent au pas, chameaux dans le parc, le pain est fait sous nos yeux dans un four à bois traditionnel. C'est peut être un peu "touristique", mais c'est rès sympa et on a bien mangé.

MEMPHIS
C'est un site ou il n'y a pas grand chose à voir, si ce n'est un sphinx en albatre et une statue colossale de Ramsès 2 couchée
Les environs du site sont très pittoresques.

SAQQARAH
La première pyramide en pierres taillées, oeuvre d'Imhotep. Du haut de cette pyramide, 4800 ans nous contemplent!
Toujours sur le site de Saqqarah, nous allons maintenant visiter deux mastabas. Nous sommes seuls dans les sépultures. Très bon souvenir...

Le CAIRE
La capitale. Bruyante, agitée, élégante parfois, polluée toujours, trépidante dans les rues, indolente dans certains quartiers, mais toujours attachante. C'est un carrefour ou se rencontrent le passé et le présent dans un inextricable entrelacement de rues et de quartiers.

11/05/01
La Mosquée Mohammed Ali
Ce matin nous commençons par la visite de la mosquée de Mohammed Ali. Elle est surtout impressionnante par sa taille!

Le Musée
Juste après le déjeuner, nous allons visiter le Musée Egyptien. C'est à la fois émouvant et grandiose! Tant de merveilles en si peu de place, celà peut dérouter, mais approcher de si près les témoins de cette fabuleuse civilisation, celà ne laissera jamais indifférent.

Les souks de KHAN EL KHALILI
Autre lieu, autre ambiance. Les souks de Khan El Khalili sont plus "riches" que ceux que nous avons visité à Assouan. Ils sont quand même bruyants, animés, parfumés, ... il serait dommage de manquer cela.

Souffleur de verre, environs du Caire, EgypteInstitut du parfum
Nous terminerons la journée par la visite d'un institut de parfum. L'élaboration d'essences de parfum est une spécialité de l'Egypte. Elle fournit les plus grands parfumeurs de Paris.
La visite commence par la démonstration d'un souffleur de verre. Un Artiste! La finesse des flacons et leur délicate sophistication sont vraiment remarquables.


12/05/01
C'est déjà la fin du voyage!
Lever 4h15 pour se rendre à l'aéroport, puis direction Paris.

     
     

D'autres voyages
L'Egypte
(Page d'accueil)
Des remarques, des commentaires?
écrivez-moi
Dernière mise à jour le
28/10/2002
Egypte, précédent
Egypte, suivant
           
 
Le texte et les images de cette page sont la propriété de l'auteur et ne peuvent être reproduits sans son autorisation.